Test du WiThings Smart Body Analyzer WS-50

L’été arrive et le régime devient nécessaire si je veux pouvoir recycler le maillot de bain de l’année dernière. je crois que l’hiver a été trop long, et donc trop riche en raclettes, fondues et autres joyeusetés charcutières et fromagères.

J’avais besoin d’un coach et l’idée de me faire le suivi de mes courbes de poids grâce à une balance intelligente m’a séduit.

 

Direction la Fnac et 149,90EUR plus tard, me voici en possession du Smart Body Analyzer WS-50 !

La boite est plutôt sympa et affiche une présentation complète du produit. A l’ouverture, je suis agréablement surpris par la sobriété du contenu :

  • La balance, avec une protection (légèrement abimée)
  • Un guide de mise en route sobre mais complet et clair

  

 

Il a fallu que je fasse bien attention à ne pas décoller totalement l’autocollant en voulant enlever la protection. Le collage sur le pied est un peu faible. Aucune instruction mais j’imagine qu’il faut les installer,je suis un fou,  je le fais.

En revanche, comme indiqué, je tire bien la languette pour activer les piles.

 

Arrive maintenant la partie technique, je tente l’appairage BlueTooth avec mon iPhone 4. La balance ne s’allume pas… Après inspection, un autre morceau de plastique (résidu de l’emballage des piles) empêche le fonctionnement.

 

Je suis la procédure et l’installations st simple. Néanmoins, il m’a fallu plusieurs reprises avant de réussir l’appairage, la connexion avec l’App WiThings.

D’ailleurs, aucune indication n’est donnée dans la boite sur le nom de l’app à installer et comment la connecter au Smart Body Analyzer. Une fois l’application installée, il n’est pas non plus évident de voir comment connecter le WS-50. Il ne faut pas hésiter à naviguer un peu partout.

 

 

Au final, l’opération est un peu fouillis mais cela finit par fonctionner. J’ai du redémarrer la balance trois fois et même vérifier la bonne validité des piles. Pas gloup, surtout qu’habitué aux produits Apple, cela fonctionne souvent vite et bien.

 

Je monte sur la balance, et le poids s’affiche. Il ne faut pas s’emballer et rester bien droit (et stable) sur la balance pour voir le reste des constantes s’afficher :

  • Poids
  • IMC
  • %age de masse graisseuse
  • Rythme cardiaque (à la deuxième pesée uniquement)

Les données affichées sont transférées sur votre iPhone et historisées pour faire de jolis courbes de poids. ces données sont également accessibles depuis le site web de WiThings.

 

A noter que le Smart Body Analyzer peut gérer jusqu’à 8 profils. Les profils sont reconnus automatiquement en fonction de leur poids initial (enregistré lors de la création de compte).

 

 

La qualité de l’air est également un indicateur intéressant à suivre surtout à Paris.

 

Pour le moment, je suis assez satisfait de mon achat… même si je regrette quelques imperfections tant dans le produit que dans le l’installation. A l’achat, le produit porte une vraie promesse que les petits bugs du démarrage (sans conséquence sur le fonctionnement du produit) diminuent un peu. A suivre après quelques jours d’utilisation.

 

Je précise que le Smart Body Analyzer WS-50 n’est compatible qu’avec les iPhone. Les possesseurs de Galaxy S3 devront patienter (longtemps peut-être) ou switcher.

 

Et maintenant un petit jogging…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.